Topiq The Smooth Prophet

Topiq The Smooth Prophet

The English version is below the French one.

Il y a quelques jours de cela on vous présentait Topiq The Smooth Prophet. Il vient de sortir une mixtape brillante et a réussi à créer un univers très personnel dessus. Nous avons eu la chance de l’interviewer,  les questions que nous lui avons posées sont juste au-dessous. Assurez-vous de le suivre sur Twitter, de liker sa page Facebook et de télécharger Limitless pour lui apporter votre soutien !

Street Way Of Life : Peux-tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas ?

Topiq The Smooth Prophet : Mon nom est Kyree Tittle, mon nom d’artiste est Topiq The Smooth Prophet.

SWOL : Peux-tu également nous présenter ton collectif No9to5 Music ?

TTSP : No9to5 Music est un collectif Hip-Hop qui trouve ses origines dans le campus de l’Université de Caroline du Nord, Chapel Hill. Il y a six artistes qui rappent, JSWISS, P-Rob, Cayso, J. Rowdy, Optimus Rhymes et moi-même. Mais la team en entière est composée d’une quinzaine de membres. Il y a des photographes, des réalisateurs vidéos, des managers et des producteurs.

SWOL : Quelles sont tes influences dans la vie ? Et musicalement ?

TTSP : Mon influence est l’amour de ma mère. Elle m’a élevé avec mon petit frère toute seule. Avec tout ce que je fais, j’ai pu repensé aux mutliples jobs qu’elle a pris tout en étant à l’université juste pour que je sois capable de faire les choses que je veux dans ma vie. Musicallement, je respecte des artistes comme Kanye West, MF Doom, The Fugees et la liste est encore longue. En plus de me reconnaître dans leur musique, je suis inspiré par les artistes qui ont manifestement travaillé dur sur les projets qu’ils ont sorti et qui ont clairement passé beaucoup de temps à se perfectionner dans la musique.

SWOL : Dans Bump This, tu cites le titre du célèbre titre du Wu-Tang, C.R.E.A.M., est-ce que le Wu-Tang t’influence et pourquoi ?

TTSP : Ouais, le Wu-Tang est grave. Ils m’influenent ainsi que le groupe par rapport à l’énergie qu’ils ammènent. Ensuite, on prend cette énergie et on la balance sur scène.

SWOL : J’ai entendu dire que t’avais fais la première partie de 2 Chainz avec ton collectif, comment-te sens-tu par rapport à ça ?

TTSP : La première partie avec 2 Chainz était plutôt excitante. Mis à part une première partie qu’on a fait pour Asher Roth avant ce concert c’était le public le plus interractif qu’on a rencontré. Cependant, le calendrier des concerts pour la nuit, qui incluait No9to5 Music, 2 Chainz et Juicy J, était mal foutu et on voulait nous faire jouer qu’un seul son. Mais on est allé de l’avant et on a fait deux de plus de toute façon.

SWOL : Qu’est-ce que signifie la pochette de Limitless ?

TTSP : Cet album est la représentation d’une personne qui regarde un mur où il y a des marionettes mais réalise ensuite qu’il y a un mystère et se retourne. Cependant, le reste des gens ont trop peur que leur monde change d’une façon qu’ils ne voudraient pas donc ils ne se retournent pas. Du coup la personne qui se retourne décide de leur crier exactement ce qu’il voit en étant capable de se retourner et regarder de l’avant. Dans leurs monde, cependant, c’est juste un rappeur qui fait des beats mais il va démontrer qu’il n’est pas impossible de réussir son rêve en arrivant à son but. A chaque album, ils comprendront qu’il n’a pas de limite (il est donc Limitless). En plus des morceaux où je raconte l’histoire de ce mec en prouvant qu’il est humain, les gens réaliseront qu’eux aussi n’ont pas de limite. Tout cela raconté par Topiq The Smooth Prophet. Et puis, dans leurs yeux c’est simplement un renoi qui essaye de rapper.

SWOL : See Me Cry est mon morceau préféré sur l’album, peux-tu m’en dire un peu plus sur le morceau ? Dans quel état d’esprit l’as-tu enregistré et quel est le message derrière le son ?

TTSP : Et bien, la première fois que DJ Z-Rex m’a fait écouté ce beat j’ai tout de suite été touché. Pendant que j’étais en train d’enregistrer j’étais exactement dans cet état. Le premier couplet du morceau est à propos d’une conversation que j’ai eue avec ma mère sur ma première année à l’université. Le second couplet parle de ma deuxième année en fac et des connaissances que j’ai pu apprendre sur le Hip-Hop en étudiant. Dans l’ensemble, le morceau parle de ma mère comme un ange. Puisqu’elle travaille dur et qu’elle ne le montre pas, je veux rester le même et faire face aux merdes de la vie, et bien sûr faire en sorte qu’elle ne me voit pas pleurer.

SWOL : Qu’est-ce que tu veux apporter au rap game ?

TTSP : Je vois pas vraiment ça comme le « rap game ». Je ne veux pas être respecter en tant que rappeur, mais en tant qu’artiste Hip-Hop. Mon crew et moi avons tout : des lyricistes, des DJ’s, des danseurs et des taggueurs. Tous les composants fondamentaux du Hip-Hop. Donc j’aimerais amener une part d’art dans le Hip-Hop.

SWOL : Tu produis et rappe, tu te considères d’abord comme un rappeur ou un producteur ?

TTSP : Je me considère d’abord comme un MC car j’ai commencé à rapper depuis le collège. J’ai commencé à faire des beats il y a cinq mois.

SWOL : Si tu devais choisir trois morceaux pour te décrire, qu’est-ce que ça serait ?

TTSP : Bump This, Fuck Kyree et Closer.

SWOL : Quels sont tes futurs projets ?

TTSP : Et bien mon prochain projet devrait être plutôt épique. Si tout se passe bien, il y aura beaucoup plus d’instruments réels sur certains beats et d’autres plus doux avec des lyrics crus. Comme ça, je pourrais incarner le personnage de Topiq The Smooth Prophet proprement. 2DopeBoyz a accepté de sponsorisé mon prochain projet solo et la date n’est pas encore fixée. Cayso et moi travaillons également sur un projet en duo qui sera distribué au Japon par Goontrax. JSWISS et moi essayerons aussi d’être entendu sur un projet en duo que l’on fera plus tard. Le travail ne s’arrêtera jamais.

Stay Fresh, Touchy Beats !

English Version

Be sure to follow Topiq The Smooth Prophet on Twitter and like his Facebook fanpage. You have to download his latest release too, Limitless, here.

Street Way Of Life : Can you introduce yourself to those who don’t know you ?

Topiq The Smooth Prophet : Well, my name is Kyree Tittle but my artist name is Topiq The Smooth Prophet.

SWOL : Can you also introduce us to the No9to5 collective ?

TTSP : No9to5 Music is a Hip-Hop collective whose origin lies within the campus of UNC-Chapel Hill. There are 6 artists that rap : JSWISS, P-Rob, Cayso, J. Rowdy, Optimus Rhymes and myself. But the team in it’s entirety is about 15 members deep. This include photographers/videographers, managers, and producers.

SWOL : What are your influences in life ? And musically ?

TTSP : My influence in love is my mother. She raised my younger brother and I all by herself. With everything I do, I think back to the multiple jobs she worked while doing college at the same time just for me to be able to do the things I want to do in life. Musically, I respect artists like Kanye West, MF Doom, The Fugees, and the list goes on. Aside from being able to relate to there music, I get inspired by artists that have obviously worked hard on the projects they release, and those that clearly spend time perfecting their own craft.

SWOL : In Bump This you quote the title of the popular Wu-Tang song, Cash Rules Everything Around Me, does the Wu-Tang influence your music and why ?

TTSP : Yeah Wu-Tang is dope. They influence me and the group as far as the energy they bring. Then we take that energy and put it on the stage.

SWOL : I heard you opened for a 2 Chainz’ show with your collective, how do you feel about that ?

TTSP : The 2 Chainz show was pretty exciting. Aside from an Asher Roth opening we did previously to the show, that was the largest interactive crowd we were able to work with. However, the scheduling of the acts for the night (No9to5 Music, 2Chainz, and Juicy J) was in an unprofessional shamble so our set was cut short to one song. Even though we went ahead and performed two more anyway.

SWOL : What does the cover art of Limitless mean ?

TTSP : This album is to be a representation of a person facing the wall looking at the puppet show on the wall, but then realized there was a mister and turned around. However, the rest of the people are too afraid that if they turn around that their world  will change in a way they wouldn’t want. So the person that turned around decides to yell back at them exactly what he sees from being able to turn around and look. In their world though, he is just a rapper that makes beats. But he’s just going to use the specific example of it being impossible to make it in hip-hop by completing that goal. As each album persists, they will soon realize he is Limitless. In addition with tracks also giving his own story, proving he is human as well, others will soon realize they are Limitless as well.

Thus being told by Topiq The Smooth Prophet. Oh, and in their eyes he’s just a black guy trying to rap.

SWOL : See Me Cry is my favorite track on the record, can you tell me more ’bout the song ? In which state of mind did you record and what’s the message behind the song ?

TTSP Well the first time Dj Z-Rex let me hear the beat it touched me instantly. While I was recording it I was just in the moment the whole time. I could « feel it at the brim ». The first verse of the song is about a conversation I had with my mom about how college was going for me my freshman year. The second verse is my sophomore year and some of the new knowledge I picked up studying Hip Hop in my classes. Overall, the song is meant for my angel of a mother. Since I know she works hard and does not let it show, I plan to keep doing the same, through all the bullshit in life, and also making sure she does not See Me Cry.

SWOL : What do you want to bring to the rap game ?

TTSP : Well I do not exactly look at it as « the rap game ». I plan on being respected not as a « rapper », but as a Hip-Hop artist. Me and my crew have it all : lyricists, DJ’s, dancers, and graffiti artists. All of which are the fundamental components of Hip-Hop. So I plan to bring art into Hip-Hop, to say the least.

SWOL : You rap and produce, do you consider yourself as a rapper first or a beatmaker first ?

TTSP : I consider myself as an emcee first because that is the craft I have been working on since middle school. I picked up beat making about 5 months ago.

SWOL : If you had to chose 3 songs to describe yourself, what would it be ?

TTSP : Bump This, Fuck Kyree and Closer.

SWOL : What are your future projects ?

TTSP : Well my next project should be pretty epic. If all goes well, there will be a lot more live instruments on some beats, with others getting back to that « smooth beat but raw lyrics » kind of feel. So that I can embody « the Smooth Prophet » properly. 2DopeBoyz agreed to sponsor my next solo project whose release date is not set yet. Cayso and I are working on a duo project that will be distributed in Japan by Goontrax. JSWISS and I are playing be ear with our duo project that will be in the works much later down the road. The work will never end.

Stay Fresh, Touchy Beats !

Share