Le Tour Du Monde Du Hip-Hop #7 - Les Pays-Bas

Le Tour Du Monde Du Hip-Hop #7 – Les Pays-Bas

Les débuts du mouvement hip-hop aux Pays-Bas sont difficile à situer précisément dans le temps. En fait, beaucoup de morceaux ont été enregistrés entre 1980 et 1985 mais ce n’est qu’en 1986 que le genre prend de l’ampleur avec MC Miker & DJ Sven. Ce groupe a réussi à squatter plusieurs fois le classement des meilleurs sons rap en Europe avec Holiday Rap (qui sample le single Holiday de Madona). Cependant, les premiers à poser en hollandais sont les membres du crew Osdorp Posse.

Bien qu’Osdorp Posse soit considéré comme l’un des pionner de l’art en Hollande, le rappeur Extince est celui qui a réussi à le populariser avec ses hits Spraakwater et Kaal of Kammen, devenus des classiques aux yeux d’une grande partie des Pays-Bas aujourd’hui. Il est connu pour ses sons funky.

Le Nederhop est divisé en plusieurs variantes. Parmi elles, le gangsta qui était essentiellement implanté à Amsterdam et Rotterdam. Les principaux rappeurs ayant pratiqués le genre sont Kempi, THC ou encore Negative. Leurs paroles traitaient le plus souvent de la criminalité, de la drogue et de l’argent. Osdorp Posse, Extince ou LTH  faisaient du Dutch Oldskool. Les lyrics étaient plus axés sur le racisme, la prostitution et la police. Au milieu des années 90, le groupe Postmen s’est fait connaître avec un style mélangeant rap et reggae, comme ce qui se faisait en Angleterre.

Aujourd’hui, les MCs locaux qui ont la plus grosse côte de popularité sont Ali B et Yes-R. Ils se sont notamment fait connaître en remixant Ghetto avec Akon. Je vous laisse checker le clip dans lequel Ali B rappe en arabe au-dessous.

Pour terminer, parlons un petit peu des clashs. Nos amis hollandais connaissent eux aussi les feud à la Nas vs Jay-Z aux States ou encore Rohff vs Booba en France : Kempi vs Nino ; Brainpower vs Extince ; Baas B vs Kimo pour ne citer que ceux-là… Le plus médiatisé d’entre eux reste le clash entre T.H.C. et Lexxxus. L’embrouille a commencé lors d’un évènement hip-hop et s’est fini en fusillade, faisant plusieurs blessés graves et quelques morts.

Street Way of Life. Hip-Hop Is A Fuckin’ World Shit !

Vous pouvez retrouver nos autres articles sur le Hip-hop dans le monde ici !

Share