Le Tour Du Monde Du Hip-Hop #3 - La Chine

Le Tour Du Monde Du Hip-Hop #3 – La Chine

Pour ce troisième article portant sur le Hip-Hop dans le monde, nous partons à la découverte des rappeurs de l’Empire Céleste.

Et oui, le rap Made in China existe ! En Chine, le coté contestataire du mouvement a disparu car, comme vous le savez, le gouvernement contrôle la totalité des médias et l’accès à la culture. De ce fait, le rap chinois a du s’adapter. La paix, l’amour, l’honneur et le respect sont les thèmes centraux. En réalité, tant qu’aucune critique n’est exercée directement ou indirectement contre le gouvernement, les morceaux sont tolérés. On pourrait penser que la langue chinoise est un obstacle à l’art du rap, mais il existait un art traditionnel nommé le kuaiban qui utilisait les même formes de jeu de mots qui font toute la magie du Hip-Hop. Les récitations sont accompagnées par des claquettes en bambou.

Petit tout d’horizon des rappeurs chinois :

Le groupe de Hip-Hop chinois le plus connus est Yin Tsang qui est également l’un des seul groupe qui a réussi à se construire une réputation et une notoriété hors de la Chine. Ce groupe est composé de deux américains, d’un canadien et d’un chinois. Ils ont parcouru le pays entier pour se produire en concert et ont reçu pas mal de titres récompensant les meilleurs MC chinois.

Big Zoo est un autre groupe de rap chinois venant du sud du pays. Ils rappent tout ce qui leur passe par la tête mais critiquent également ouvertement les problèmes présents au sein de la société chinoise.  La particularité de leur rap, c’est qu’ils le font à la fois dans le dialecte de leur province, en anglais mais aussi en français car un de leur membre a fait ses études en France.

Le Prosa Crew est l’un des seul groupe de rap chinois qui a osé critiquer le gouvernement. Ce groupe du sud de la Chine reproche aux dirigeants du pays de ne pas comprendre la jeunesse dans leurs morceaux The Generation. Le résultat ne s’est pas fait attendre et leur morceau a été censuré par les autorités, leur album interdit et le groupe fut arrêté.

On finit par un MC de l’autre Chine, Taiwan. MC HotDog est un passionné de Hip-Hop américain. Un beau jour il décide d’écrire quelques textes et de les balancer sur le net. Le succès est au rendez-vous et il enregistre un EP en 2001 qui se vend à plus de 200.000 exemplaires à Taiwan. Puis en 2006 sort un premier album nommé Wake Up,. Le second voit le jour en 2008, appelé Mr. Almost. Il ose la critique, se fait donc réprimandé et est d’ailleurs interdit en Chine.

Le rap chinois est donc bourré de MCs prometteurs, mais malheureusement la censure les empêche de s’exprimer correctement.

Hip-Hop : A Fuckin’ World Shit, l’équipe de Street Way Of Life !

Vous pouvez retrouver nos autres articles sur le Hip-hop dans le monde ici !

Share