Le Tour Du Monde Du Hip-Hop #11 - L'Allemagne

Le Tour Du Monde Du Hip-Hop #11 – L’Allemagne

Pour notre onzième article portant sur l’histoire du Hip-Hop dans le monde, nous faisons un arrêt chez nos voisins allemands.

20120804165612!German_flag

Tandis que le hip-hop, en tant que mouvement musical, n’est pas arrivé chez nos voisins allemand avant le début des années 1990, techniquement l’histoire du rap local remonte à 1980 lorsque GLS United enregistre et balance le single Rappers Deutsch, la version allemande du légendaire morceau Rapper’s Delight de Sugarhill Gang. D’un point de vue culturel, c’est toutefois plus tardivement que le mouvement débarque avec les films européens Beat Street ou Wild Style, vraies sources d’inspirations qui marqueront l’Allemagne mais également tout le continent.

La première vague, celle des années 80, avait tendance à s’inspirer – voire reproduire – ce qu’elle entendait de l’autre côté de l’Atlantique. Du coup, la plupart rappaient en anglais. Die Fantastischen Vier en est l’exemple parfait. Avant de dominer la scène locale, le groupe rappait en anglais. Mais, lorsque le succès débarqua, ils ont adopté un rap dans leur langue maternelle. Les pionniers du rap en allemand sont Advanced Chemistry, avec leur single datant de 1992, Fremd In Eigenem Land, qui marquera un tournant sans précédant sur la scène locale.

Au fil des années, le hip-hop allemand a beaucoup changé, passant de morceaux conscients au gangsta rap. Par contre, les autres domaines du mouvement, le graffiti, la danse et les DJs, sont restés très populaires aujourd’hui encore, du moins dans le mouvement underground. Les rappeurs allemands sont le plus souvent blancs, africains et turques. C’est dans les 90’s que les rappeurs d’origines turques, qui représentent la plus grande minorité du pays, ont débarqués. A cette époque, une montée des extrémistes et de violentes attaques contre la communauté les ont poussés à s’exprimer. Le rap fut un des moyens utilisés. On en dénombre encore énormément aujourd’hui, tels que le duo Ferman, qui est composé des rappeurs AC. Black et Azrail, qui ne sont justement jamais rentré dans cette conception du gangsta rap contrairement à la grande majorité des rappeurs turques. Les autres personnalités importantes du Hip-Hop allemand aujourd’hui sont PuppermastazFardFarid Bang ou encore KC Rebell, qui a dernièrement tourné un clip dans la capitale française.

Street Way of Life. Hip-Hop Is A Fuckin’ World Shit !

Vous pouvez retrouver nos autres articles sur le Hip-hop dans le monde ici !

Share