Le Tour Du Monde Du Hip-Hop #10 - La Croatie

Le Tour Du Monde Du Hip-Hop #10 – La Croatie

La culture hip-hop a déboulée en Croatie au début des années 1990, période durant laquelle les Balkans étaient minés par la guerre. La guerre, et le passé douloureux du pays, se ressentent dans les lyrics. Les textes parlent évidemment de la misère sociale, des méfaits de la guerre, de la corruption… Du coté des beats ils sont plus posés, car ici les rappeurs reprennent les sonorités mélancoliques chères à la East Coast des 90’s.

En 1991, le groupe Front de Libération Croate, qui nous fait rapidement comprendre que leurs lyrics sont à caractère politiques grâce à leur nom, sortent deux singles qui sont devenus très populaires. Le premier crew qui a a réussi à s’inscrire dans le game croate est La Flotte Beat (TBF) de Split, dont les membres ont pris les dures conditions économiques et sociales de Dalmatie, qui a été déchirée par la guerre, comme inspiration.

Leur succès a été suivi par une multitude d’artistes et de groupes de Zagreb, qui se sont inspirés du gangsta rap américain. Les MC de Zagreb, Bolesna Braca et Tram 11, sont devenus très populaire, et dans une certaine mesure, on peut également citer le duo Nered & Stoka. Récemment, un rappeur connu sous le nom Shorty a acquit une certaine notoriété en rappant sur sa région natale, son Vinkovci. Le crew de Zagreb Elemental a aussi fait irruption aux premiers plans de la scène hip-hop croate avec, parmi les siens, une des très rares rappeuses du pays.

Street Way of Life. Hip-Hop Is A Fuckin’ World Shit !

Vous pouvez retrouver nos autres articles sur le Hip-hop dans le monde ici !

Share