Lun1k x Nemir x Flynt - Live Report

Lun1k x Nemir x Flynt – Live Report

Hier, Street Way Of Life s’est rendu au concert de Lun1k, Nemir et Flynt. Revenons sur l’événement organisé à La Plage du Glazart. C’est à 19 heures que le début du show était annoncé et, évidemment, à cette heure-là, les embouteillages sur le périph’ parisien ont eu raison de nous. Avec du retard et essoufflé, nous arrivons enfin au Glazart. Lun1k était déjà sur scène lorsque nous prenons place. Ici, c’est la plage Glazart, l’ambiance est donc beach, transat, bar, paillasse et palmier sur la scène. C’est vrai que pour un concert, ça change des salles surchauffées parisiennes. Du côté du public ça va de 7 à 77 (enfin presque).

Lun1k

20130704_195435

A notre arrivée, Lun1k est en train de chanter sur scène. Puis, après nous avoir expliqué ce que signifiait Yako, il enchaine avec le morceau du même nom, en nous demandant de faire les yako du refrain. Il quittera ensuite la scène avant de revenir transformé en son personnage de LU Evil Wayne pour Kray et kick en anglais avec un flow transatlantique. Derrière, on entend un cri, « on est ensemble ». On se retourne et, surprise, c’est Dandyguel Lun1k lui répond « on était là avant gangnam style et on sera là après ! ». Ensuite il s’occupe de performer Dany Blô et Au Revoir avant de quitter la scène. On connaissait le Lun1k de Rap Contenders, maintenant on connait celui de la scène, et on peut vous dire qu’il y a une réelle différence entre les deux (ça n’engage que nous).

Némir

20130704_200118

Courte pause musicale le temps de mettre la scène en place. En arrivant, on avait entendu que Némir n’avait pas eu le temps de faire ses balances, c’est donc à l’arrache qu’il entre sur scène. Il commence par l’intro de son EP Ailleurs puis enchaîne avec Wake Up et Check.

Gros Mo est présent également et s’empresse de crier « Paris Pogo », avant que la salle n’exécute ses volontés (du moins les premiers rangs, les autres ayant trop peur de faire tomber leurs précieuses bières). Après cela, Némir se défait de ses pompes pour se retrouver pieds nus, ambiance Perpignan quoi. Les MC’s nous demandent si l’on est prêt pour un peu de sauts avant que le DJ envoie le refrain de Jump de Kris Kross. Cette fois-ci, les gens lâchent leurs bières et la salle se met à sauter. C’est au tour des morceaux Ailleurs et On Blokk de retentir. Aussitôt, il entonne un « vous êtes fatigués ? » et la foule répond le fameux « on n’est pas fatigué » !

Némir fait appel à la générosité du public et demande aux gens de balancer quelques cigarettes. Ce que le public s’empresse de faire. Il en prend une, l’allume et balance « Yo, j’ai fumé clopes sur clopes… », c’est donc le morceau Sûr qui commence. Après quelques morceaux, Gros Mo nous annonce que Némir va faire un freestyle en impro, ce qu’il exécute de belle manière, en faisant attention à la rime entre chaque phase. Il demande aux gens quels sont ceux qui connaissent Grems, et Gens Du Passage, le morceau qu’ils ont fait en commun. Il passe le mic à des fans et leur demande de chanter le refrain du son, certains s’en sortent plutôt pas mal.

Vicelow, Dandyguel et Lun1k sont invités à freestyler  une fois que tous les MC’s ont fini de grimper sur la scène. C’est donc parti pour une grosse session freestyle qui n’était pas prévu. Evidemment, ça n’a pas dérangé des gars comme Dandyguel et Lun1k qui sont des pros de l’impro. Pour finir, il nous propose un Harlem Shake. Il demande à la foule de se séparer en deux et à un fan de se mettre au milieu. Le DJ envoie la musique et le plein air (comme le dit Nemir ) part en bordel. Comme l’on avait pu l’entendre, Némir est vraiment dingue sur scène. Son concert est organisé comme un spectacle pour un excellent résultat.

Flynt

20130704_210645

Juste le temps d’enlever le sable de ses chaussures, d’aller acheter un t-shirt et de prendre un rafraîchissement et, damn, Flynt monte sur scène. Il commence par chanter 1 Pour La Plume et à la fin de la musique, les gros beats de Hauts la Main nous transpercent les tympans. Sur le morceau suivant, il entame en demandant au public de le backer sur Les clichés ont la peau dure. Rap Théorie et En Froid suivent. Il pose sur ça fait du bien d’le dire. Flynt demande au public de faire les « la la la » qui finissent le morceau. Puis Flynt et Nasme enchaînent avec Itinéraire Bis, Retour aux Fondamentaux, Fidèle à son contexte, Le Choc frontal, Mon pote, La Balade des indépendants.

Depuis l’entrée de Flynt, le public n’arrête pas de demander SpliffLife, il est récompensé parce que c’est le prochain morceau qui part. Flynt nous annonce que la musique suivante est en rapport avec la saison, le public chante donc « Je veux partir en vacances, quitter la France… ». Comme vous l’avez reconnu (ou pas), c’est le refrain de J’en Ai Marre De Voir Ta Gueule que chante la foule. Après les remerciements habituels, il quitte la scène puis le public demande un rappel. Mais rien ne se passe. Au moment où tout le monde pensait que c’était fini, « même Flynt le pensait d’ailleurs ». Les cries le font revenir pour 2 titres dont Comme un Playground.

Une fois que Flynt et Nasme ont quitté la scène, la foule chante un dernier « Ici c’est paris ». Puis les rappeurs descendent sur la plage pour venir parler avec leurs fans. Une bonne ambiance donc, et les Dj se mettent aux platines pour mettre l’ambiance et terminer cette soirée…

Share