A$AP Rocky - Live Report

A$AP Rocky – Live Report

L’étoile montante du rap américain est passé hier soir pour notre plus grand plaisir (pas celui de nos jambes) au Bataclan. Nous y étions, on vous raconte.

Il est 19 heures 30 lorsque nous arrivons à l’entrée du Bataclan. Une queue d’une cinquantaine de mètres attend sagement de pouvoir rentrer à l’intérieur. On se dit qu’il doit déjà y avoir un paquet de monde à l’intérieur mais lorsque nous arrivons la fosse est relativement vide, les gradins quant à eux sont déjà presque pleins. On décide donc d’aller s’installer en fosse sur le côté gauche. Malheureusement, on n’arrive pas à accrocher une barrière. Pas grave. Certaines personnes semblent attendre depuis un bon bout de temps tout de même. On repère très vite deux filles directement sorties de Tumblr en backstage. Ca fait plaisir aux yeux !

En guise de première partie, un DJ joue des beats de sa composition et quelques remix, notamment un long set consacré à Danny Brown. On peut aussi entendre des remix de tracks de Rihanna ou Beez In The Trap de Nicki Minaj et 2 Chainz. Certaines personnes dans la fosse s’ambiancent, d’autres, comme nous, se préservent. Quand le DJ quitte la scène sur les coups de 20h30, une mère qui accompagne son fils et ses potes au concert (oui, on a bien dit une maman qui accompagne son fils et ses potes d’une vingtaine d’années au concert, vous ne rêvez pas, apparemment A$AP arrive à faire kiffer plus de monde qu’on ne le croit !) nous demande : « Comment vous faites vous les jeunes pour appeler le chanteur à venir sur scène à un concert de rap ? ». Evidemment, on rit. Elle titille même Gab’Zapped parce qu’il se préserve pour A$AP et ne bouge pas trop. Il lui explique, mais elle continue… Ce qui nous donne encore plus envie de lui prouver qu’on était présent (plus tard dans la soirée, elle nous félicitera pour avoir mis le feu avec d’autres gens dans notre coin de la fosse !)

Pour en revenir au concert, A$AP se fait attendre et débarque finalement sur scène avec quelques membres de la Mob, dont A$AP Yams et A$AP Twelvy et de nombreux invités backstage sur le son de Pretty Flacko, vêtu d’un débardeur Pigalle blanc, d’une casquette Sox noire, d’une serviette léopard (vue dans le clip de Peso), d’un pantalon noir et d’une paire de Nike Dunk noire et rouge. A la fin du morceau, il demande à ce que toutes les lumières tournent au violet et nous souhaite la bienvenue dans son monde ! Le concert démarre en fanfare, Wassup suit et le Bataclan bouge dans tous les sens, je vous laisse regarder l’état de la fosse dans la vidéo juste au-dessous à partir de la trentième seconde !

La plupart de ses bangers suivront : Brand New Guy, Purple Swag, Bass, Kissin’ Pink, Roll One Up, Goldie, Get Lit, Trilla avec le couplet de Twelvy (qui portait d’ailleurs le maillot de l’équipe de France de football sur scène qu’il s’est probablement fait faire au Nike Barber Shop dans l’après-midi). L’ambiance est chaude, mais A$AP la refroidit en annonçant qu’il doit jouer son dernier morceau au bout de trois quart d’heures de show… Une partie de la foule commence alors de l’insulter de quelques noms par ci par là. C’est alors que Peso retentit : le public devient hystérique et ce n’est même plus A$AP Rocky que l’on entend rapper mais le public en délire.

Effectivement, Peso aura bien été le dernier morceau qu’il aura joué de la soirée mais un DJ Set d’une grosse vingtaine de minute suivra. A$AP Twelvy descendra de notre côté dans les barrières et après que l’on ait réussi à l’attraper pour le mettre dans la fosse nous l’avons pris par l’épaule gauche et dansé – je devrais plutôt dire sauté même – avec lui sur le son de ScHoolBoy QNightmare On Figg. Street. Je ne vous raconte pas l’ambiance, ça n’a sûrement pas duré 5 minutes mais après tout cela nos respirations étaient coupées. Si jamais on arrive à trouver une vidéo ou des photos de ça sur le net, on les publiera sur le site.

Le DJ aura fini le concert en balancant du Chief Keef, ScHoolBoy Q, A$AP Nast et j’en passe à fond. Rocky a aussi fait monter sur scène des filles, pour qu’elles dansent… Y’avait un grand nombre de gens à la fin sur la scène ! Pour reprendre les mots d’A$AP Rockyit was time to party. On a donc bougé comme des dingues et donné tout ce qu’on avait. Même si le regret de ne pas avoir assisté à un show plus long est pesant, l’ambiance nous a permis de relativiser. A$AP sait clairement faire bouger les foules et tous ses morceaux sont de vrais bangers ! L’autre point fort d’A$AP est d’énormément communier avec son public, on a eu l’occasion de le checker à plusieurs reprises lorsqu’il est passé devant nous, pareil pour Twelvy avec qui on a même sauter dans la fosse… Par contre, notre autre regret, mis à part la courte durée du concert, est de ne pas avoir eu l’occasion de voir A$AP Ferg et Nast sur la scène hier soir, qui aurait sûrement su apporter un punch supplémentaire non négligeable au concert… En tout cas à Street Way Of Life on attend impatiemment son album prévu pour juillet et sa prochaine venue en France !

Gabz & Sanaa ! 

Share