Harry Luni - Pittsburgh

Harry Luni – Pittsburgh

Après avoir créé un certain engouement à travers Beny Le Brownies, la fine équipe d’Annecy, Francis Trash, lance un deuxième membre sur le devant de la scène. Aperçu auparavant en featuring sur Haho, c’est l’heure des premiers solos dévoilés pour Harry Luni avec Pittsburgh. Mystique est le visuel, sombre est la track. Une occasion trop belle pour dégainer les lentilles à la Hopsin. Clique à suivre sans aucun doute. J’ai la réponse à la question avant même d’avoir lu le putain d’énoncé.

Même avec le temps, on ne se lasse pas du pétage de plomb du Gynéco samplé à la fin du morceau. C’est la maison qui offre.

Gabz ! 

Share