Ces classiques méconnus #7 - Bizarre Ride II The Pharcyde

Ces classiques méconnus #7 – Bizarre Ride II The Pharcyde

The Pharcyde n’a malheureusement jamais eu l’occasion de réussir magistralement dans le Hip-Hop. Quelque part, c’est peut-être un peu de leur faute. Pourquoi ? Tout simplement car The Pharcyde a sorti Bizarre Ride II The Pharcyde en 1992 qui s’avère être leur premier album, et, probablement l’un les plus difficile à comprendre de l’histoire du mouvement américain. Et forcément, tout ce qui sortira par la suite ne pourra atteindre le point culminant fixé par ce projet.

La première chose qui marque l’esprit, ce sont ces changements incessants de directions, d’influences. Quand les autres rappeurs ou groupes tournaient à gauche, eux, prenaient à droite. Et quand ils tournaient à droite, eux, plongeaient dans la tête la première dans la direction opposée. Résultat, l’album est étonnant et surprenant. Leur approche en quelque sorte comique des évènements sur le projet, comme en atteste l’intro Oh Shit, est également passionnante. Ce comique sur la vie moderne se retrouve sur d’autres titres, comme Officer, un son traitant des problèmes avec les flics, ou Ya Mama, morceau inventif durant lequel, vous l’aurez compris, des blagues sur les darones s’enchaînent. D’autres thèmes plus sérieux sont également abordés, tels que sur 4 Better Or 4 Worse, un conte dédié aux relations ratées ou Passin’ Me By, l’un des extraits les plus marquants de l’album, qui raconte l’engouement et le dur labeur que provoquent l’amour et la vie.

Et il n’y pas que les concepts ou les lyrics à mettre en avant puisque le travail de production de J-Swift est remarquable de bout en bout. Et puis, même quand l’album semble moins bien poli, ces moments particuliers rendent le projet plus accessible. Enfin, quand on sait que le groupe n’avait commencé que très peu de temps avant la sortie de cet album, on est deux fois plus impressionné. Malheureusement, par la suite, le groupe a changé. Et ils n’ont jamais réussi à titiller le niveau de Bizarre Ride II The Pharcyde. Mais, pendant un court moment, le Hip-Hop était devenu fun et excitant.

Stay Fresh, Touchy Beats !

Share