A$AP Rocky - Long.Live.A$AP

A$AP Rocky – Long.Live.A$AP

Il y a quelques temps nous vous parlions du premier album studio du rappeur d’Harlem, A$AP Rocky. En ce lundi 14 janvier, le skeud est désormais disponible dans les bacs en France tandis qu’il le sera demain dans de nombreux pays. Initialement, le bordel était prévu pour le 11 septembre 2012 puis a été repoussé une première fois au 31 octobre. Petit tour d’horizon de l’album du rappeur New Yorkais. Pour ce premier projet long format, Rocky a fait appel à différents producteurs montants dans le rap jeu. Parmi eux, Hit-Boy, A$AP Ty Beats, Soufien3000 ou Clams Casino. D’autres beatmakers confirmés apparaissent également dans les crédits de son premier opus, notamment Noah « 40 » Shebib, T-Minus ou encore C. Papi, qui est en réalité le nom de producteur sous lequel opère Drake.

Une fois de plus, A$AP nous emmène dans son monde, où tout semble purple et codéiné. Au long des 12 tracks proposées, vous croiserez de nombreux invités de marque durant, notamment Drake, Kendrick Lamar, 2 Chainz, ScHoolBoy Q, Danny Brown, Big K.R.I.T., Action Bronson, Yelawolf, les membres du crew californien OverDoz ou encore l’autre jeune kickeur prometteur venu de NYC, Joey Bada$$. Gunplay et A$AP Ferg, autre membre de la Mob, sont présents dans les bonus tracks. Les sonorités qui ont fait le succès de sa première tape sont toujours présentes, il suffira d’écouter Goldie ou PMW pour s’en convaincre. L’ensemble est assez hétérogène et Rocky semble traverser plusieurs phases durant l’album, certaines sombres, certaines plus en mode entertainment. Il y avait beaucoup de pressions sur les épaules d’A$AP Rocky, et le rappeur s’en sort en rendant une copie plus que propre.

L’album est disponible sur iTunes, et pas de problème pour les affamés de sons, bien évidemment une version deluxe est dispo.

I Have A Dream, Swerve Boi !

Share